By Université Lumière-Lyon II

Des masters sur le genre de plus en plus attractifs

C’est en tout cas ce que révèle le journal Le Monde dans un article intitulé “Les masters sur le genre, où on parle intersectionnalité et hétéropatriarcat, sont de plus en plus attractifs”.

La montée en puissance dans les universités françaises des concepts relatifs à ces nouvelles théories se fait de plus en plus palpable, comme l’explicite le journaliste du Monde :

“Depuis quelques années, un nouveau vocabulaire monte en puissance dans les couloirs de certaines universités françaises. On y parle d’identité genrée, d’intersectionnalité, d’hétéropatriarcat et de violences de genre.”

À la pointe de ces formations, l’université Lumière-Lyon-II propose pas moins de sept masters relatifs au genre : Égalité dans et par les Activités Physiques et Sportives/Études de Genre Actions Liées à l’Égalité dans la Société/Études de Genre Analyses Lectures Interdisciplinaires pour Tisser l’Égalité dans la Société/Genre, Littératures, Cultures/Histoire des femmes et du genre en Europe/Sociologie de l’Égalité, du Genre et des Organisations.

Corinne Rostaing, directrice du master Egales a indiqué au journal Le Monde qu’il s’agit du “résultat d’une longue bagarre. La question du genre a mis du temps à être reconnue ».

Pour 129 places disponibles l’université Lyon II indique avoir reçu plus de 600 candidatures pour ces masters.

Suite à ce développement rapide, ces formations évoluent vers plus de professionnalisation, plus d’insertion professionnelle. C’est en tout cas la volonté affichée des directeurs des programmes.

Ces nouvelles formations, héritées des universités américaines, sont de plus en plus à la mode en France. Après un processus de normalisation, elles espèrent maintenant s’insérer dans le monde professionnel, pour palier la demande du marché du travail dans ce domaine, ou pour la provoquer. Quand on regarde les programmes de ces différentes formations, la professionnalisation consiste surtout dans le fait d’établir des rapports sur les inégalités H/F au sein d’une entreprise, ou d’organiser des évènements culturels de sensibilisation.

Aucune mention n’est faite sur les débouchés professionnels de tels masters.

Nous avons une petite faveur à vous demander.
Nous avons fais le choix de ne diffuser aucune publicité sur notre site que vous êtes de plus en plus nombreux à consulter (pour vous informer sur la situation des universités).
C’est pourquoi nous avons besoin de vous,
Campus Vox est un média 100% indépendant qui lance l’alerte et fait connaitre l’état de l’enseignement supérieur français. Nos journalistes et nos correspondants mènent un travail en profondeur pour dénicher les irrégularités et mettre au jour les abus de la pensée unique et de l’extrême-gauche totalitaire. Ils travaillent d’arrache pied pour diffuser la vérité sur les universités et pour en faire une actualité qui compte…
Si chacun de vous, qui nous lisez avec attention, nous aide à sa mesure, nous pourrions démultiplier nos capacités de lanceurs d’alertes et révéler chaque jours toujours plus de scandales, avec à terme pour objectif de refaire de l’université un lieu d’excellence et de liberté d’expression.
Alors, avec nous, faites pression sur le système universitaire en soutenant notre travail, cela ne vous prendra qu’une minute :
Pour faire un don cliquez ici.
Un grand merci
Xavier Nicolas

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur whatsapp
WhatsApp
fr_FR
en_US fr_FR