Etudiants dans un amphitéatres

Des partiels en présentiel en juin dans certaines universités ?

Dans une interview accordée à 20 Minutes, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche Frédérique Vidal a indiqué que certaines épreuves pourraient se passer en présentiel : 

«Nous recommandons d’organiser un maximum d’épreuves ne nécessitant pas la présence physique d’étudiants sur les campus. Et si cela devait être le cas, il faudrait le faire à partir du 20 juin, car de nombreuses inconnues demeurent à ce jour»

C’est aussi le souhait de la CPU, la conférence des présidents d’université, qui continue malgré tout à chercher d’autres solutions, Gilles Roussel, président de la CPU répondait au Figaro étudiant : «Même si nous les encourageons à trouver d’autres modalités d’examen, beaucoup de collègues veulent pouvoir faire passer les partiels en présentiel». 

Certaines universités penchent vers cette solution, c’est le cas notamment de Sorbonne Université, les informations définitives sont prévues fin avril.

Pour les étudiants concernés par ces partiels en présentiel, comme les première année de médecine à l’université de Clermont-Ferrand, une question reste vivace, “pourquoi nous et pas les autres ? “

Il est vrai que dans certains cas, les promotions de première année sont particulièrement importantes et ne peuvent donc pas permettre une adaptation trop importante des conditions d’examens.

Gilles Roussel a aussi affirmer qu’ils réfléchissaient à faire passer les examens en présentiel à tous les étudiants qui ne peuvent pas les passer à distance.

Concernant la sécurité sanitaire des examens en présentiel, la ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal a indiqué travailler dessus avec la CPU.

 

Nous avons une petite faveur à vous demander.
Nous avons fais le choix de ne diffuser aucune publicité sur notre site que vous êtes de plus en plus nombreux à consulter (pour vous informer sur la situation des universités).
C’est pourquoi nous avons besoin de vous,
Campus Vox est un média 100% indépendant qui lance l’alerte et fait connaitre l’état de l’enseignement supérieur français. Nos journalistes et nos correspondants mènent un travail en profondeur pour dénicher les irrégularités et mettre au jour les abus de la pensée unique et de l’extrême-gauche totalitaire. Ils travaillent d’arrache pied pour diffuser la vérité sur les universités et pour en faire une actualité qui compte…
Si chacun de vous, qui nous lisez avec attention, nous aide à sa mesure, nous pourrions démultiplier nos capacités de lanceurs d’alertes et révéler chaque jours toujours plus de scandales, avec à terme pour objectif de refaire de l’université un lieu d’excellence et de liberté d’expression.
Alors, avec nous, faites pression sur le système universitaire en soutenant notre travail, cela ne vous prendra qu’une minute :
Pour faire un don cliquez ici.
Un grand merci
Xavier Nicolas

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur whatsapp
WhatsApp
fr_FR
en_US fr_FR