Menaces de mort contre la cocarde étudiante

Témoignage : l’université de Savoie, temple du communisme révolutionnaire

Témoignage d’un étudiant de l’Université de Savoie, membre de l’organisation étudiante, la Cocarde étudiante sur la situation des étudiants de droite dans son université. 

 

Campus Vox : vous êtes étudiant à l’université de Savoie, la pluralité des opinions est-elle respectée ?

Aucune pluralité n’est acceptée, tout ce qui n’est pas à gauche n’a pas le droit d’exister, la faculté est recouverte d’autocollants antifas, solidaire.s, NPA, même le PCF ainsi que des “Black Blocks recrutent”.

Outre ce fait, tous les autocollants Cocarde sont déchirés à la minute, des rondes sont faites pour les retirer, à croire qu’ils n’ont que ça à faire ! Ils postent même un garde “non genré”, ce n’est pas une blague, pour faire le guet.

Je rajouterai que nous nous sommes fait exclure d’Assemblée Générale à deux reprises du fait de notre appartenance à la Cocarde, la dernière fois, en février.

 

Lorsque nous avons tracté au campus du Bourget, un groupe d’extrême gauche est venu nous voir. Dès que l’on distribuait un tract, les militants disaient « c’est l’extrême droite ».

De plus, des menaces de morts ont été écrites sur les murs du campus de Jacob-Bellecombette, « mort à la Cocarde, mort aux fachos ». Quand on leur demandait leur avis, voilà leur réponse « c’est normal, vous propagez des idées dégueulasses ».

 

Campus Vox : dans les enseignements aussi ?

C’est très simple, nos professeurs utilisent l’écriture inclusive. Au premier semestre, dans notre cours de droit civil, on nous présentait la PMA et GPA comme un progrès, en mettant les problématiques de la bioéthique au coeur du semestre, sans aucun contradictoire possible.

Campus Vox : chez les enseignants ?

Nos enseignants sont pour la majorité neutres mais il y a une minorité qui est d’extrême gauche, ils portent des foulards rouges aux coudes.

Par exemple, un professeur du campus du Bourget a fait cours dehors, devant la mairie de Chambéry, foulard rouge à l’un de ses coudes et avec des messages quasiment politiques.

Notre professeur d’histoire des faits économiques et sociaux, Michel Haudry nous a sorti « l’histoire a été écrite par le mâle blanc » (ce professeur est un militant PCF, candidat aux élections municipales en 2014) et a passé le semestre a nous vanter les bienfaits de Marx.

Voici un extrait de son cours :

Capture d'écran Michel Haudry
Capture d’écran Michel Haudry
Capture d'écran Michel Haudry
Histoire des faits économiques et sociaux de Michel Haudry

 

Campus Vox : avez vous été témoin de violences en raison d’appartenances idéologiques et politiques ?

Deux de nos militants se sont rendus à une Assemblée Générale. Un professeur a directement demandé leur exclusion, chose qu’ils ont refusée. Suite à ça, plusieurs militants de leur milice sont venus à leur rencontre, dont deux professeurs et ont commencé leurs intimidations. Suite à ça, l’ambiance s’est tendue et un professeur, Laurent Ripart, également candidat tête de liste (chambé poing levé), s’est penché de manière agressive à coté d’un de mes camarades, l’a insulté de facho, et lui a dit « bon vous partez ou ça va finir en baston ». 

 

NB : Nous avons retrouvé une vidéo de ce même professeur, membre du NPA, qui déclarait vouloir “renverser la République”, tout un programme. 

Nous avons une petite faveur à vous demander.
Nous avons fais le choix de ne diffuser aucune publicité sur notre site que vous êtes de plus en plus nombreux à consulter (pour vous informer sur la situation des universités).
C’est pourquoi nous avons besoin de vous,
Campus Vox est un média 100% indépendant qui lance l’alerte et fait connaitre l’état de l’enseignement supérieur français. Nos journalistes et nos correspondants mènent un travail en profondeur pour dénicher les irrégularités et mettre au jour les abus de la pensée unique et de l’extrême-gauche totalitaire. Ils travaillent d’arrache pied pour diffuser la vérité sur les universités et pour en faire une actualité qui compte…
Si chacun de vous, qui nous lisez avec attention, nous aide à sa mesure, nous pourrions démultiplier nos capacités de lanceurs d’alertes et révéler chaque jours toujours plus de scandales, avec à terme pour objectif de refaire de l’université un lieu d’excellence et de liberté d’expression.
Alors, avec nous, faites pression sur le système universitaire en soutenant notre travail, cela ne vous prendra qu’une minute :
Pour faire un don cliquez ici.
Un grand merci
Xavier Nicolas

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur whatsapp
WhatsApp
fr_FR
en_US fr_FR